Association des établissements cantonaux d'assurance (AECA)
#

Recherche

Notre Fondation soutient la création de bases scientifiques pour la prévention des dommages aux bâtiments dus aux éléments naturels. Elle encourage en particulier des projets de recherche.

11e mise au concours : étude comparative après les intempéries de 2021

Au cours de l’été 2021, la Suisse a subi de nombreuses intempéries, qui ont provoqué d’importants dommages sur de vastes zones du territoire.

Suite aux événements majeurs de 2005 et 2007, la réflexion sur la protection contre les dangers naturels imminents s’était intensifiée. Les nombreuses mesures de protection des surfaces mises en œuvre par les pouvoirs publics, les mesures de protection des ouvrages initiées par les établissements cantonaux d’assurance (ECA), mais aussi les mesures prises par les propriétaires de bâtiments ont fait leurs preuves et ont permis de réduire la charge de sinistres. Et cela même si, dans de nombreux cas, les forces de la nature étaient plus puissantes que ce qui avait été supposé ou pouvait être supposé lors du dimensionnement des mesures de protection. On estime que, sans ces mesures, les intempéries de l’été 2021 en Suisse auraient causé des dommages encore nettement plus importants.

La 11e mise au concours de la Fondation de prévention doit établir un constat sur les événements de l’été 2021 en les comparant avec ceux des 20 dernières années. Elle doit également comporter une étude comparative sommaire entre l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse. Il convient de démontrer si la Suisse a été touchée moins durement que d’autres pays en termes de dommages. Dans ce cadre, une distinction devra être établie entre les différents processus de dangers naturels.

Texte de la 11e mise au concours - étude comparative après les intempéries de 2021

 

Pour vos projets, nous mettons à votre disposition des formulaires de demande :

Formulaire de demande

 

L’objectif de la Fondation

Le 20 juin 2003, elle a été inscrite au registre du commerce de Berne-Mittelland. Selon la traduction du texte original, l’objectif de la Fondation se définit en ces termes :

« La Fondation a pour objectif l’étude, l’analyse et la coordination de la gestion intégrale - axée sur les bâtiments - des risques liés aux dangers naturels ainsi que la communication des résultats obtenus en la matière. La Fondation a pour rôle de focaliser l’acquisition et le transfert de connaissances en matière de gestion des risques liés aux dangers naturels et aux dommages éléments naturels (risque sismique compris). Elle initie et coordonne des projets de recherche et de mise en oeuvre en confiant des mandats, en offrant des prix, etc. dans le cadre du but statutaire. Elle donne la possibilité de réaliser des travaux de recherche (licence, diplôme, doctorat, études postgrades, habilitation, etc.) et elle peut contribuer à leur financement. »

Critères

La fondation soutient des projets de particuliers, de groupes ou de corporations de droit privé ou public (par exemple universités, hautes écoles spécialisées, instituts de recherche, associations et entreprises). Pour le financement, la fondation dispose chaque année d'un capital d'environ 1 million de francs.

Les projets soumis sont évalués selon les critères suivants:

  • concordance avec les objectifs de la fondation
  • examen qualitatif: but, qualités novatrices, méthode, planification
  • examen des conditions-cadres financières et de l’utilité économique
  • possibilités de mise en œuvre